Télécharger la présentation
Conférences du colloque

La puissance d'agir des citoyens dans un monde fortement connecté

Serge Proulx, Université du Québec à Montréal (Canada) Télécom ParisTech (France)

La question de la puissance d’agir des citoyens à l’ère numérique est devenue aujourd'hui un enjeu incontournable autant pour les militants que pour les sciences sociales et politiques invitées à penser ces formes inédites d'action politique mondialisée. En particulier, depuis les événements politiques majeurs de 2011 survenus dans la sphère publique mondiale et qui marquent une progression significative de mouvements d'engagement citoyen visant la participation directe des subalternes dans le débat public, et cela, autant à l'échelle locale que globale.

Trois constellations de mouvements sont à souligner: d'abord, et surtout, les événements du début 2011 associés au Réveil Arabe; ensuite, les mouvements des indignés qui se sont propagés au printemps en Europe (Espagne, Grèce, Italie), puis le mouvement mondial OccupyWallStreet qui a émergé à New York le 17 septembre 2011 pour devenir pendant près de deux mois un mouvement social d'indignation généralisé dont les foyers se sont distribués à l'échelle de la planète. Le désir d'affirmer collectivement une puissance d'agir anime ces pratiques activistes qui structurent aujourd'hui le mouvement social mondial d'indignation.

L'idée d'une puissance d'agir suppose l'acquisition d'une capacité d'agir au sens d'un savoir-résister à la domination à travers l'organisation d'un empowerment citoyen. Mais la puissance d'agir dépasse l'expression de la capacité d'agir dans la mesure où la puissance connecte avec un désir d'exister dans un monde aujourd'hui fortement connecté.

Union Européenne - En Aquitaine Préfecture d'Aquitaine Conseil Régional d'Aquitaine Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur, Universités de Bordeaux Université Bordeaux 3

Le projet RAUDIN est cofinancé par l'Union européenne. L'Europe s'engage en Aquitaine avec le Fonds européen de développement régional.